Quoi de neuf Molière ?

Pour la deuxième année consécutive, la Compagnie Gambalo a mis en place le projet Quoi de neuf ? Molière ! au sein de l'école primaire des Éburons à Bruxelles dont le public concerné compte une majorité d'élèves n'ayant pas le français comme langue maternelle.

Développé sur plusieurs semaines durant l'année scolaire, ce projet a pour but de faire découvrir aux élèves la magie du théâtre jusqu'à l'aboutissement d'un spectacle inventé par les élèves sur base de l'univers de Molière.

Pourquoi Molière ?

Ne dit-on pas que la langue française est appelée celle de Molière à l'instar de la langue de Shakespeare pour l'anglais. En effet, cet auteur français considéré par le théâtre comme le maître de chacun, a dépeint la société de son temps. Il se basait sur des thèmes universels comme la jalousie, la bigoterie, l'avarice, l'usurpation d'identités... et n'a pas hésité à utiliser l'humour afin de les dénoncer. 

Ces sujets sont actuels et voilà sans doute pourquoi les pièces de Molière se jouent et se joueront encore à travers le monde et les siècles.

Parallèlement à l'élaboration du spectacle, animée par les artistes de la Compagnie Gambalo, les instituteurs qui travaillent en accompagnement du projet font découvrir en classe Molière et son histoire mais également des notions de l'histoire du théâtre.

Molière et la langue française

Le public concerné par ces ateliers est constitué généralement d'élèves d'origine étrangère et dont la langue maternelle n'est pas le français. Ce projet donne l'occasion d'approfondir leur connaissance du français et d'enrichir leur vocabulaire par la lecture à vue de plusieurs scènes du répertoire de Molière et la découverte du jargon théâtral.

Le théâtre comme moyen d'expression

Le projet tend à ce que les élèves développent leur vision du monde et expérimentent les différents outils d'expression.

Les élèves s'approprient le contenu et l'enjeu des scènes de Molière pour créer d'autres histoires et nourrissent ainsi leur faculté d'imagination. L'utilisation des accessoires rejoint également cette démarche. En effet, les élèves sont invités à détourner des objets de leur fonction première. Par exemple : un crayon peut devenir une formidable baguette magique.

Le théâtre comme un projet fédérateur

Jouer devant un public, connaître son rôle, avoir confiance en son partenaire et en soi-même, respecter les déplacements, former une troupe quelle que soit l'origine et les différences de chacun, sont les valeurs véhiculées par le projet.

Afin de développer cette notion d'émulation collective, une sortie théâtrale est prévue durant l'année scolaire.

Un spectacle créé de toute pièce

Parallèlement au travail des scènes, une scénographe, artiste associée de la Compagnie Gambalo, accompagne les enfants dans le travail scénographique du spectacle : création de leurs accessoires, du décor et de l'affiche.

En passant par la découverte de Molière, le maniement de la langue française, l'appropriation des thèmes véhiculés dans les scènes de Molière, l'élaboration de scènes, la création du visuel et de la scénographie du spectacle, les élèves découvrent, expérimentent et créent un spectacle de toute pièce présenté en fin d'année scolaire.

 

L'édition 2017-2018  du projet est réalisée dans le cadre des résidences d'artistes en milieu scolaire subsidiées par la Fédération Wallonie-Bruxelles.